BIO

//ENG :

Hailing from central Britanny (France), STONEBIRDS came out in 2008 as a quintet, inspired by both surrounding desolated landscapes and bands like Queens Of The Stone Age, Kyuss, The Melvins and Alice In Chains. Strongly influenced by these well known acts, STONEBIRDS first recorded a 10 tracks demo entitled « Slow Fly » back in 2011, totally DIY stuff but already releasing the rare feeling and groove of US desert rock bands.

Following years saw many changes in the band’s lineup: founding member Fañch (guitar/vocals) remained at the helm whereas the band was moving from 5 to 3 members, including himself, Sylvain (bass, from The Dying Seed, Axenis) and Antoine (drums, from Noisy Shed). In a couple of years STONEBIRDS evolved from a typically desert rock style to something heavier and sludgy and recorded « Kreiz-Breizh Sessions vol. 1″, a split CD with their crazy doom mates from STANGALA, and a live Ep called « The Mirabelle’s Night ». The « Kreiz-Breizh Sessions » received a very warm welcome and many reviews underlined the band’s maestria in writing solid and fuzzy songs.

2015’s « Into the fog… and the filthy air » has been released through Pink Tank Records (Ger) and saw STONEBIRDS reach new dimension by totally assimilating and going over its desert/stoner influences. Darker, heavier, with a whole new psychedelic addition, the trio gave life on this record to a whole new style in between sludge, psych and post-metal enhanced by the gloomy reverb of all-analogic Kerwax Studio (France).

STONEBIRDS, among a long list of live shows, toured twice, a France/Uk tour in 2013 and an extensive french tour during summer 2014, played Hellfest, Motocultor Festival and clubshows alongside Ufomammut, Mars Red Sky, Jex Thoth, Glowsun… lately.

New album « Time » confirms the band’s unique style matured on « Into The Fog » and its ability to write deeply emotional and complex songs. Once again recorded at Kerwax, this new record is darker and more contrasted with heavier metal parts and lighter atmospheric moments. By fulfilling expectations rose by previous album in a longer and more ambitious record, STONEBIRDS asserts itself as a singular voice in heavy music landscape.

FFO : Ufomammut, Cult Of Luna, Chelsea Wolfe, Jesu, Yob…

//FR :

STONEBIRDS est né en 2008 dans l’enfer vert du Kreiz-Breizh (Centre-Bretagne) autour de Fañch. Peut-être est-ce la faible densité de population de la campagne bretonne qui la rapproche d’un désert californien, peut-être est ce l’amour immodéré de la weed, en tout cas STONEBIRDS puise au début dans le rock sale, lourd et chaud de Seattle et de Palm Desert. On pense aux Queens Of The Stone Age, Kyuss, The Melvins et Alice In Chains à l’écoute de la démo « Slow Fly » sortie en 2011. Dix titres d’un stonerrock enregistrés maison mais diffusant le feeling rare et convoité des skeuds issu du Rancho de la Luna en Californie.

Léger changement dans les plans : de cinq membres à l’origine, le groupe passe à un trio taillé pour bouffer l’asphalte et prêcher l’évangile selon Sainte-Distorsion. Avec Sylvain (basse, The Dying Seed, Axenis) et Antoine (batterie, Noisy Shed), le son change et s’alourdit pour lorgner du côté sludge de la force avec de forts relents seventies pour ton plaisir. En 2013, STONEBIRDS enregistre à la main les « Kreiz-Breizh Sessions vol. 1″ un split CD avec ses frères de sang de STANGALA (doom, Quimper), une pierre solide à l’édifice de la fumette musicale défendue en live par un groupe déjà solide. Le style change peu à peu pour une musique plus lourde, sombre, poisseuse et psychédélique.

En 2015 le trio atteint une nouvelle dimension avec son premier Lp « Into the fog… and the filthy air » sorti sur Pink Tank Records (Ger) et enregistré aux studios analogiques Kerwax. Le groupe de stoner des origines est devenu tout autre chose, une riche synthèse aux influences finement digérées entre doom, sludge, psyché, prog et post-metal, le tout dominé par une sensibilité et un sens mélodique peu communs. Cette vision singulière séduit un public plus large et permet au groupe d’accéder aux scènes du Hellfest et du Motocultor festival et de jouer en club avec Ufomammut, Jex Thot, Mars Red Sky, Glowsun..

« Time », le nouvel album de STONEBIRDS, confirme la direction prise avec « Into The Fog… » et le style unique des Bretons en même temps qu’il jette un voile plus noir sur lui. Le désespoir pèse de tout son poids sur ce nouveau disque encore une fois noyé dans une réverb vénéneuse. Beaucoup plus contrasté que son prédecesseur, « Time » frappe par sa force émotionnelle, tant dans ses parties lourde plus metal que jamais que dans ses passages plus aériens convoquant Yob et Cult Of Luna. Un album complexe à la singularité assumée qui assoit la position d’outsider de STONEBIRDS.

FFO : Ufomammut, Cult Of Luna, Chelsea Wolfe, Jesu, Yob…